• Champagne et Cépages
    Posted by
       views (1661)
       0 Comments

    Champagne et Cépages

    La nature du terroir et le climat de Champagne ont guidé la sélection des cépages les plus adaptés à l'environnement.

    Pinot Noir, Pinot Meunier et Chardonnay représentent plus de 99% des cépages utilisés dans l'élaboration du Champagne.

    L’arbane, le petit meslier, le pinot blanc et le pinot gris (tous à raisins blancs) sont également autorisés mais restent marginaux quant à leur utilisation.

    Régions Viticoles de Champagne

    Le Pinot Noir s'étend sur 38% du vignoble 
    Idéal sur des sols calcaires, ce cépage à maturité précoce apporte des arômes de fruits rouges mais également du corps et de la puissance.

    A l’origine des plus grands vins rouges de Bourgogne, il domine les vignobles de la Montagne de Reims et de la Côte des Bar. Ses grappes sont petites et compactes, rappelant celle d’une pomme de pin. Ses grains, à la peau fine et délicate, sont teintés d’une couleur intense aux reflets noirs bleutés ou violets foncés et produisent un jus sucré et incolore.
    Il est utilisé seul ou assemblé au Pinot Meunier pour l'élaboration de Blanc de Noirs ou de Rosé de Saignée.

    Le Chardonnay occupe 30% du vignoble
    Cépage de prédilection de la Côte des Blancs essentiellement calcaire, il apporte des arômes délicats d'agrumes et de fleurs blanches aux notes minérales. A évolution lente, c’est le cépage idéal pour le vieillissement des vins.

    Descendant du Pinot Noir et du Gouais Blanc, Originaire de Bourgogne, le Chardonnay est aujourd’hui l’un des cépages les plus plantés au monde. Contrairement au Pinot Noir, cépage exigeant qui a du mal à s’acclimater hors de Bourgogne, le Chardonnay s’adapte facilement à son environnement.

    Il est utilisé seul pour l'élaboration de Blanc de Blancs.

    Le Pinot Meunier représente 32% des surfaces
    Cépage vigoureux et résistant aux conditions climatiques les plus rudes, il convient plus particulièrement aux terroirs plus argileux, comme ceux de la Vallée de la Marne ou de la Côte des Bar.

    Utilisé le plus souvent en assemblage, il donne des vins souples et fruités qui évoluent un peu plus rapidement dans le temps et apportent à l’assemblage de la rondeur et ces notes de fraises et de framboises qui lui sont propres.

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment: